Brisbane, c’est mon premier contact avec l’Australie, ma première fois en dehors de l’Europe, et la toute première fois que je conduis et mets les pieds dans une ville de 1’600’000 habitants.

Les gratte-ciel, la conduite à gauche, la signalisation routière, les sons, les odeurs… cela faisait bien longtemps que mes sens n’avaient pas été pleinement en éveil. La sensation de redevenir un enfant qui découvre la magie et la beauté de la vie est un sentiment de grâce et de joie intense que je me suis promis de réexpérimenter à mon retour en Suisse.

Une heure et demie après mon arrivée, j’ai pris un ascenseur pour me rendre au 67e étage d’un gratte-ciel pour découvrir une vue imprenable sur Brisbane depuis le quartier des affaires. Dormir la tête dans les nuages et se réveiller avec les premiers rayons du soleil pour contempler la vue d’un oiseau sur Brisbane depuis un arbre est une expérience envoutante. N’hésitez pas à tester ce AirBnB

Je me suis ensuite dirigé vers le fleuve qui traverse la capitale du Queensland pour atteindre le City Botanic Gardens. Les sens en éveil, j’ai là encore été figé de fascination face à la richesse des possibles offerts par la nature et notre Terre. Gratitude.

Après quelques pas en direction de la Cathédrale de Saint John, j’ai repris la voiture pour visiter le Brisbane Botanic Gardens de Mount Coo-Tha. Grand, paisible, fascinant, et riche. Les mots sont insuffisants pour décrire l’émerveillement que l’on peut ressentir face à la découverte d’une nature aussi abondante qui se lie harmonieusement avec chaque unité du monde vivant et matériel. Fascinant.

Quelques heures plus tard, j’ai terminé cette journée magique au Mount Coot-Tha, face à la ville et au soleil qui tirait déjà sa révérence à partir de 16h. Il faut dire que les températures généreuses (15-25°C) feraient presque oublier qu’on se situe en automne à la fin du mois de mai. Agréable.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Recevez mes prochains articles par Email :)

x